Logo Sauvageons en ville

A propos du projet

Découvrir la nature en ville dans des lieux surprenants, questionner les liens que nous entretenons avec elle et expérimenter des pistes pour rendre la ville plus sauvage.

Nature et ville sont-ils deux termes antinomiques ? Comment la nature se manifeste-t-elle en ville ?
Que nous apporte-t-elle, ou comment nous dérange-t-elle ? Comment bien vivre avec elle ? Comment agir à notre échelle de citoyen pour la développer, ou la cultiver ?

Sauvageons en ville souhaite jouer avec ces questions et bien d’autres encore en compagnie de citoyens, au sein de la cité, en pleine rue. Ces échanges se veulent participatifs, invitant les citoyen·ne·s à devenir sauvageon·ne·s, acteurs et actrices du débat.

Interrogeant nos conceptions de la Nature, de la Ville, et de la Citoyenneté, le projet fera émerger des réflexions sur les conséquences (destruction/protection) des activités humaines sur la nature en ville et encouragera le citoyen sauvageon à prendre la liberté d’agir dans sa ville en confrontant ses questionnements à ses possibilités d’action.

Créer du lien entre acteurs professionnels et amateurs de nature en ville

Des chercheurs de l’Université de Lausanne, des jardiniers, des urbanistes de la ville de Lausanne, des biologistes ou encore des citoyens actifs rencontrent la population lausannoise pour créer le changement, et l’épauler dans son envie de rendre notre ville sauvage. Sauvageons en ville est une collaboration entre l’Université de Lausanne et son Service Culture et Médiation scientifique, les Musée et Jardins botaniques cantonaux, le Musée cantonal de zoologie, la Ville de Lausanne et la Ville de Morges.

La première édition des Sauvageons en ville a bénéficié du soutien du Réseau romand Science et Cité dans le cadre de son Prix à l’encouragement de projets 2017.

A propos des 3 Sauvageons

Trois têtes pour une idée, six mains pour un projet et nous voilà devenus Sauvageons pour découvrir une nature insolite à Lausanne, agir et penser la question de la nature en ville.

Les Sauvageons en ville sont nés un soir de juillet 2017 près du lac, avec la très forte envie de montrer qu’il suffit de se poser et d’observer pour réaliser à quel point nous côtoyons en permanence plantes et animaux sauvages dans notre ville. Notre intention ? Motiver d’autres Sauvageons à nous rejoindre pour se questionner, trouver ensemble des idées pour favoriser cette nature en ville et améliorer notre cadre de vie urbain. A l’action !

Alors qui sont les premiers Sauvageons ? Il y a les deux Séverine(s). S., qui nous a réuni et travaille au Service Culture Médiation scientifique de l’Université de Lausanne, et qui adore cultiver les sciences en société ! Et Sev, qui manipule quant à elle des tubes toute la journée tout en observant les oiseaux qui se posent sur les arbres qu’elle observe depuis sa fenêtre. Notre pôle masculin est représenté par Julien, qui travaille au milieu des plantes des Musée et Jardins botaniques cantonaux, et a bien noté que l’acronyme S-e-v se cachait dans le projet. N’oublions pas Virginie qui nous a donné des coups de pouce pour la genèse du projet, lorsque ses poissons lui en laissaient le temps.

Comme l’évolution est un processus naturel, l’équipe des Sauvageons mute aussi ! Mais comme on ne change pas une formule qui marche, une Séverine a remplacé une Séverine (si, si, croyez-nous, c’est possible !)… Sev se consacre désormais aux plantes de son quartier, et c’est maintenant Séverine qui œuvre à rendre vivants les animaux empaillés du musée cantonal de zoologie qui nous a rejoint.

Ensemble, nous travaillons sur le projet, créons de nouvelles collaborations avec la Ville de Lausanne et la Ville de Morges, rencontrons des intervenants passionnés, échangeons des centaines de mails, discutons sans se disputer, discutons en buvant des bières, discutons au téléphone, discutons en pleine rue, avec vous… Nous espérons bientôt voir dans les rues de Lausanne les actions de nouveaux petits Sauvageons !

©2021 tous droits réservés Sauvageons en ville ! | siteweb: sirup | graphisme: [studio ko]